الأربعاء، 21 ديسمبر، 2011

lettre des bloggeurs mauritaniens


Il y a 2 mois, on annonçait la tenue d'une 'rencontre nationale sur les techniques de communications sociales' à Zoueiratt qui, selon les organisateurs, vise à renouer des contacts entre les bloggeurs mauritaniens et leurs homologues arabes en vue d'éechanger leurs expériences. Un foramation sur les techniques de communication, la rédaction, ke montage, etc devrait avoir lieu.
Mais, le régime militaire en place en Mauritanie a interdit la rencontre, sans donner des justifications, malgré que l'association qui l'organise est reconnue et autorisée. La présence de certains activistes nationaux est, selon toute vraisemblance, derrière cette interdiction.
Aujourd'hui, le régime militaire compte organiser un forum de jeunes et veux y inviter des bloggeurs et autres activistes qui on joué un rôle important dans le printemps arabe.
Le but de ce forum est de redorer l'image d'un régime militaire répressif. Ce régime a pris des positions contre toutes les révolutions arabes, a soutenu Kadhafi jusqu'à sa chute et soutient Bachar Al-Assad dans sa guerre contre son peuple et lui a envoyé son premier ministre en signe de solidarité.
Ce régime les manifestations pacifiques: il a réprimé les manifestations des jeunes du 25 Février et a tué un jeune manifestant du mouvement 'Touches Pas à ma Nationalité'. Il prive toujours les mauritaniens de leur droit de manifester pacifiquement et harcèle les militants et les activistes.
Ce régime a également mis un terme à l'expérience démocratique mauritanienne, qui a été saluée unanimement, en renversant le président démocratiquement élu, Sidi Ould Cheikh Abdellahi.
Pour toutes ces raisons, nous, bloggeurs mauritaniens, exhortons nos frères et camarades bloggeurs et activistes arabes à ne pas prendre part à ce forum, pour ne pas participer à une mascarade qui a pour but de rédôrer l'image d'un régime militaire, autoritaire et répressif

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق